Quand et comment peut-on procéder à la résiliation d’une assurance auto ?

Le contrat d’assurance n’est pas facultatif. Il s’impose à tous ceux qui conduisent une voiture. Alors L’assurance auto prend en charge les frais des dégâts causés par une voiture. Bien qu’une obligation, le contrat de l’assurance auto est résiliable.

Tout savoir sur les clauses d’une assurance auto

Le contrat d’assurance auto est une convention par laquelle l’assureur s’engage envers ses assurés à porter son secours ou son assistance en cas de désagréments créés ou subis. La responsabilité civile et délictuelle qui incombe à toute personne physique, l’obligation à réparer toutes ses dommages à qui que ce soit. Donc l’assurance auto est un représentant légal devant les dommages en cas d’accident ou d’incidents causés et prend en son compte toutes les dépenses de réparation des dommages. Certaines clauses du contrat de l’assurance tiennent compte du vol, des dommages corporels ou d’incendie. Une bonne nouvelle pour prévenir les dépenses, plus d'informations via ce lien.
Mais savez-vous qu’il est possible que vous mettiez fin à cet contrat à tout moment ? Bien sûr, mais dans des conditions légitimes.

Les conditions de résiliation de l’assurance auto

La loi Hamon du 1er janvier 2015, vous donne sans arrière pensée la possibilité de résilier votre contrat d’assurance. Mais ceci dans certaines conditions précises et légales. Si vous avez 12 mois d’ancienneté avec votre ancienne compagnie d’assurance, vous pouvez mettre fin à cet contrat. Il suffit de le confier à votre nouveau assureur qui s’en chargera. À partir de vos coordonnées, la nouvelle assurance demandera en votre non la résiliation de l’assurance auto auprès de l’ancien assureur. La résiliation est aussi possible si vous trouvez une autre assurance moins chère. Sans motif, vous pouvez demander à mettre fin à tout. Cette nouvelle loi assure une vie épanouie et simple à tous citoyens.